GeoVision

La série de conférences en ligne axées sur l'avenir

GeoVision est la série de conférences en ligne de la SSPT qui traite de sujets d'actualité et de fond dans le domaine de la photogrammétrie, de la télédétection et d'autres domaines connexes.

Plusieurs fois par an, des sessions thématiques se déroulent sous forme de soirées numériques avec trois à cinq courtes présentations.

Des conférenciers issus du monde scientifique, du secteur privé et de l'administration, de diverses institutions et entreprises, de différentes régions linguistiques, de différentes parties du pays et de différents cantons de la Suisse, vous proposent un large éventail de contenus – de la théorie à l'application.

Les séances en petits groupes qui suivent vous invitent à poser des questions, à discuter et à créer des réseaux.

Vous trouverez ici un dépliant avec des informations supplémentaires pour votre participation réussie à GeoVision: dépliant

Session #4: 3D Reality Capture

Les trois orateurs, issus du monde universitaire et du secteur privé, présenteront des systèmes de mesure mobiles dotés de capteurs innovants pour l'acquisition de données kinématiques en 3D.

En outre, ils présenteront de nouvelles approches et solutions pour l'évaluation et l'utilisation efficaces des données 3D enregistrées de manière cinématique.

Date, heure et lieu

Jeudi 25 novembre 2021rapport résumé

HeureProgrammeLieu
16h30–17h45      PrésentationsEn ligne dans Zoom
17h45–18h30Apéritiv virtuel et réseautage       En ligne dans le Spatial Chat

 

Programme

 

Heure Programme

16h30–16h40    

    

Accueil et introduction [DE] (Stefan Blaser, président de la SSPT)

diapositives | vidéo

16h40–17h00



 

Stephan Nebiker, FHNW
Mobile Mapping und KI-basierte Objektdetektion mit Low-cost RGB-D Kameras
am Beispiel des Parkplatzmonitorings
[DE]

diapositives | papier  | vidéo

17h00–17h20


 

Marc Keller, digital survey AG
Die stetig wachsenden Ansprüche an 3D Daten enden nicht auf der Strassenoberfläche [DE]

diapositives |  vidéo

17h20–17h40


 

Daniel Stähli, iNovitas AG
Mobile Mapping und Gleisdiagnostik auf Netzen von Schmalspurbahnen [DE]

diapositives  |  vidéo

17h40–17h45

 

Remarques de clôture [DE] (Stefan Blaser, président de la SSPT)

diapositives  |  vidéo

17h45–18h30Apéritif virtuel et réseautage

 

Session #3: Multi-Sensor Geomonitoring

La SSPT - en collaboration avec GEO+ING - présente des articles passionnants et interdisciplinaires sur le thème de la géosurveillance multi-sensorielle.

Date, heure et lieu

Mardi 22 juin 2021 ⇒ rapport résumé

HeureProgrammeLieu
16h30–17h45PrésentationsEn ligne dans Zoom  
17h45–18h30  Apéritif virtuel et mise en réseau En ligne dans SpatialChat

    

Programme

 

Heure Programme
16h30–16h35
 
 Acceuil (Stefan Blaser, Président SSPT)
diapositives | vidéo
16h35–16h40
 
 Introduction (Sebastian Condamin, Formation continue GEO+ING)
diapositives | vidéo

16h40–17h00



 Rafael Caduff, GAMMA Remote Sensing
Bewegungsdetektion und -quantifizierung mittels InSAR
 (Satelliten-, UAV- und Bodengestützt)
 – Stand der Entwicklung und Einsatzmöglichkeiten 
[DE] | diapositives [EN]
diapositives | vidéo

17h00–17h20

 

 Nicolas Ackermann, SBB
Wie Drohnen und Satelliten die Zukunft der Eisenbahnen verändern werden [DE] | diapositives [FR]
diapositives | vidéo

17h20–17h40

 

 Fabian Nebel, Trigonet AG
Anwendung verschiedenster Sensoren am Beispiel Hochwasserstollen Saarneraa [DE] | diapositives [DE]
diapositives | vidéo

17h40–17h45
 

 Mot de clôture (Sebastian Condamin)
vidéo

17h45–17h50
 

 Dislocation à l'apéritif virtuel (Stefan Blaser)
diapositives | vidéo

17h50–18h30 Apéritif virtuel et mise au réseau dans SpatialChat

Session #2: Machine Learning meets Geospatial Data

Date

Jeudi 25 Mars 2021
16h30 - 17h50   Présentations
17h50 - 18h30   Questions-réponses et apéritif

Revue

La deuxième session numérique SGPF GeoVision a eu lieu le 25 mars 2021. Une bonne 40 participants intéressés ont suivi les quatre contributions passionnantes en ligne via Zoom. Après un bref mot de bienvenue, Reik Leiterer a introduit le sujet "L'apprentissage automatique rencontre les données géospatiales" avec des mots d'introduction.
Frank de Morsier, directeur technique de Picterra, a présenté la plateforme d'apprentissage profond basée sur le cloud de sa société pour l'extraction automatique d'objets (géo) à partir de données d'imagerie par satellite et par drone. Ce faisant, il a montré de nombreux exemples et possibilités impressionnants, allant de la détection et de l'extraction du réseau de lignes électriques à haute tension à l'utilisation de séries temporelles pour la surveillance en temps réel.
Jan D. Wegner, chef du laboratoire EcoVision de l'ETH Zurich, a présenté une méthode basée sur l'apprentissage profond pour l'analyse de la végétation mondiale. Il s'agissait de prédire la hauteur de la végétation à l'aide des données du satellite Sentinel-2 dans plusieurs régions de Suisse et du Gabon. Les plans futurs visent à permettre une application mondiale pour surveiller la couverture végétale à l'échelle planétaire.
Claudio Facchinetti de l'Office fédéral de la statistique a donné un aperçu du projet ADELE, dont l'objectif est de générer automatiquement, à l'avenir, le plus grand nombre possible de classes de statistiques de portée grâce à l'apprentissage automatique, et d'effectuer également des analyses de changement à l'avenir.
En tant que quatrième orateur, Sylvain Roberts de Swiss Re a présenté des méthodes pour générer des cartes mondiales de risques de glissements de terrain. De nombreux facteurs sont intégrés dans un modèle d'optimisation basé sur l'apprentissage automatique.
Immédiatement avant l'apéritif virtuel, Reik Leiterer a fait une brève présentation des Innosuisse Innovation Boosters en tant qu'instrument de financement et de ses possibilités. L'apéritif virtuel qui a suivi dans le Spatial Chat a permis de nouer des liens et d'entrer en contact direct avec les intervenants. De nombreuses personnes ont profité de l'occasion et ont été enthousiasmées par le fait que plusieurs conversations sont possibles en parallèle dans la même salle.

Programme

16h30 - 16h35

 Accueil
diapositives | vidéo
16h35 - 16h40

 Introduction
diapositives | vidéo
16h40 - 16h55



 Frank Morsier, Picterra
Machine learning to advance the extraction of geospatial information
 and near-real time alerts from Earth observation imagery
[EN]
vidéo
16h55 - 17h10


 Jan D. Wegner, ETHZ EcoVision
Machine learning for forest structure assessments [EN]
diapositives | papier (lien DOI) | vidéo
17h10 - 17h25



 Claudio Facchinetti, Office fédéral de la statistique
ADELE: Overview of a deep learning application of land use
 and land cover change detection and classification in Switzerland
[EN]
diapositives | vidéo
17h25 - 17h40


 Sylvain Robert, SwissRe
Bayesian optimization for improved landslide risk mapping [EN]
diapositives | vidéo
17h40 - 17h50


 Introduction au Innosuisse Innovation Booster
 Mot de clôture
diapositives | vidéo
17h50 - 18h30
 Questions-réponses et apéritif dans le SpatialChat

Session #1: Acquisition de données avec les drones et nouvelle réglementation sur les drones

Date

Jeudi 5 Novembre 2020, de 16h30 à 18h00

Revue

Lors de la première session numérique du SSPT-GeoVision, qui a eu lieu le 5 novembre 2020, nous avons pu accueillir 67 participants.
Reik Leiterer, en tant que président de séance, a été le premier à donner une introduction illustrative sur le thème "Acquisition de données avec les drones et la régulation des drones".
Ensuite, les quatre excellents orateurs ont examiné le sujet sous différents angles :
Emmanuel Cledat a présenté son meilleur article de la ISPRS sur les investigations scientifiques approfondies des différentes méthodes et modèles de calibrage des caméras dans le cas de l'imagerie de couloir des drones. Il en est arrivé à des conclusions et des recommandations claires.
Nicolas Ackermann a présenté le Centre de compétence Drones des CFF, le processus interne d'innovation en matière de drones, ainsi que des applications concrètes et déjà mises en œuvre.
Fabian Huber a présenté une application web innovante pour la mesure des toits, par laquelle l'ensemble du processus d'enregistrement avec les drones est sous-traité à des entreprises spécialisées. Grâce à cette nouvelle application, les tâches de mesure, à l'origine coûteuses et dangereuses, peuvent être massivement simplifiées. En tant que dernier orateur, Gebhard Merk a donné un compte rendu très bien fondé des changements apportés au nouveau règlement sur les drones et a clairement montré les effets drastiques que la nouvelle situation juridique aura sur l'ensemble du secteur de la géomatique - des PME aux instituts de recherche.
Lors des séances de questions et de discussions qui ont suivi, l'espace de régulation des drones a suscité un grand intérêt - sans doute en raison de son actualité et de son urgence.
Nous tenons à remercier les quatre orateurs pour leurs excellentes présentations et aux nombreux participants pour leur intérêt.

Programme

16.30 - 16.33
 Accueil (Stefan Blaser, organisateur)
diapositives
16.33 - 16.40

 Introduction aux drones (Reik Leiterer, président de séance)
diapositives
16.40 - 16.55


 Emmanuel Cledat, EPFL
Camera calibration models and methods in corridor mapping with UAVs [EN]
diapositives | papier ISPRS
16.55 - 17.10


 Nicolas Ackermann, SBB
Trains & Drones - SBB ist taking to the air [EN]
diapositives
17.10 - 17.25



 Fabian Huber, KOPA | GEODRONE
KOPA Roof Surface Measurement R.S.M:
 Webbasierte photogrammetrische Auswertung von Drohnenaufnahmen für Fachbetriebe im Dach-Bereich
[DE]
diapositives
17.25 - 17.40


 Gebhard Merk, IGS & SVZD | vAIRmessung
Neue Drohnenregulierung 2021 [DE]
diapositives
17.40 - 17.45
 Mot de clôture (Stefan Blaser, organisateur)
diapositives
17.45 - 18.15 Sessions thématiques en petits groupes – pour poser des questions, discuter et créer des réseaux